Pygmalion

Théâtre 14

 

De George Bernard Shaw Mise en scène Ned Grujic

 

 

La pièce la plus fameuse de Georges Bernard Shaw, reprend le mythe de Pygmalion en le transposant avant la première guerre mondiale à Londres.

 

L’histoire est la rencontre fortuite entre une pauvre petite marchande de fleurs à la voix criarde et au langage vulgaire, Eliza Doolittle, un professeur de phonétique qui passe son temps à étudier et consigner dans un petit carnet les accents britanniques des gens qu’il croise, Henry Higgins et le colonel Pickering.

 

Les deux compères s’engagent dans un pari, celui de transformer en moins de 6 mois Eliza en une parfaite Lady ! Cette dernière est totalement ignorée mais ambitieuse elle va accepter de gommer son accent qui l’identifie comme une fille du peuple.

 

A travers son récit G-B Shaw dénonce la condition de la femme au début du XXème siècle. Eliza est considérée comme un objet pour une expérience qui flattera un homme narcissique et imbu de son savoir.

 

Dans la mise en scène de Ned Grujic, la pièce se déroule dans les années 50 ; Le metteur en scène explique que le cinéma hollywoodien transformait des jeunes femmes en star, devenant pour l’industrie cinématographique, un produit.

 

La petite fleuriste est vendeuse de bonbons dans le cinéma L’Astoria.

 

La scène devient cinéma et le générique apparaît en cinémascope.

 

Entre chaque acte, des actualités Gaumont Pathé, (revisitées par Ned Grujic), ponctuent l’histoire et nous apportent des éléments sur les protagonistes, la mère du professeur Higgins est une ancienne star du cinéma muet, le reportage sur Eliza au bal de la Garden Party, la première londonienne de « Vacances romaines » où participent Higgins et Éliza au côté d’Audrey Hepburn…

 

Cette version de “Pygmalion” entre théâtre et comédie musicale (genre cher au metteur en scène) nous offre un divertissement audacieux servit par d’excellents comédiens, Lorie Pester pour ses débuts sur les planches et convaincante, entourée de Benjamin Egner qui interprète un professeur Higgins méprisant et délicieusement snob, de Sonia Vollereaux en star de cinéma, nous livre une interprétation tout en  finesse, sans oublier Cécile Beaudoux, Jean-Marie Lecocq, Philipe Colin et Claire Mirande qui apportent énergie et enthousiasme à cette adaptation.

 

 

Nous vous recommandons chaudement le Théâtre 14, qui accueille toujours des spectacles d’excellente qualité, que les grandes salles parisiennes reprennent quelques mois plus tard !

Traduction et adaptation Stéphane Laporte

 

Mise en scène Ned Grujic

Avec Lorie Pester, Benjamin Egner, Sonia Vollereaux, Jean-Marie Lecoq, Philippe Colin, Claire Mirande, Emmanuel Suarez, Cécile Beaudoux

 

Assistante à la mise en scène Sonia Sariel

 

Création vidéo Guillaume Carrier et Sylvain Le Crom

 

Chorégraphie Philippe Bonhommeau

 

Décor Danièle Rozier

 

Costumes Virginie Houdinière

 

Lumières Antoine De Carvalho

 

Musiques Raphael Sanchez

 

Maquillage et coiffures Solange Beauvineau

 

Du 12 janvier au 27 février 2016

Représentations les mardis, vendredis et samedis à 20h30, les mercredis et jeudis à 19h

Prix des places : 25 € ; tarifs réduits : 18 € – lycéens, – 26 ans, chômeurs : 11 €

Renseignements et réservations : au théâtre ou par téléphone au 01 45 45 49 77

Matinée samedi 16 h – relâche : dimanche et lundi

 

Théâtre 14

20, avenue Marc Sangnier

75014 Paris

Article : Corinne

Photos : Lot

24/01/2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s