Tout ce qu’il faut savoir sur le Hellfest

 

Chaque année, le plus grand festival de métal en France à lieu à Clisson près de Nantes :  c’est, bien évidemment, le Hellfest. Ce festival propose une programmation du tonnerre, se surpassant d’année en année. Au programme du la version 2016, qui s’est tenue du 17 au 19 juin :  Rammstein, Black Sabbat, Slayer, Ghost et bien d’autres encore.

Nous avons assisté aux 3 jours du festival durant lesquels nous avons pu découvrir ce qu’est réellement le festival le plus attendu des métalleux qui viennent des quatre coins de l’Europe spécialement pour le Hellfest. Faut-il vraiment y aller ? Risquez-vous d’être déçu du voyage ? Comment se déroulent les trois jours ? Quels sont nos conseils pour un festival réussi à 100% ? … Pour vous expliquer mieux cela, nous allons  détailler les points importants du « périple Hellfest » :  à savoir le camping, l’organisation ainsi que l’ambiance qu’il y a au sein de ce festival.

Le Hellfest comme si vous y étiez !

Qui dit 3 jours de festival dit aussi campement pour dormir. Nous vous conseillons d’arriver au « hell camping » un jour avant le début du festival pour pouvoir vous installer (avec ou sans votre tente- car l’organisation du Hellfest, met des tentes -payantes- à dispositions des festivaliers campeurs). Il est vraiment recommandé de venir un jour en avance pour pouvoir vous installer car les places sont très vite prises bien que le « Hell Camping » soit un vaste terrain qui peut accueillir plus de 100 000 personnes ! N’espérez donc pas avoir une grande intimité : tout le monde vit avec tout le monde. Chose importante à savoir et non négligeable, le camping est gratuit il n’y a pas de supplément pour y séjourner ; l’unique condition est d’être en possession du bracelet du festival. Le camping est divisé en plusieurs « camps » symbolisés par une couleur (pratique pour se retrouver). Concernant les petits besoins, on peut trouver plusieurs toilettes sèches ainsi que des urinoirs ; pour ce qui est de se laver il y a des points d’eau qui sont à 6€ (si vous voulez en profiter), certains n’hésiteront pas à acheter de l’eau minérale en bouteilles afin d’aller se laver au supermarché, qui se situe à quelques minutes de marche.

 

L’ambiance dans le camping est vraiment bonne enfant et très sympathique, les gens discutent tous entre eux et sont très accueillants. Vous entendrez aussi souvent crier à n’importe quelle heure de la journée. Une personne criera par exemple « Apéro !» et tous les campements autour crieront « Apéro ! » à leur tour. Comme dit plus haut c’est très bon enfant mais comme ces cris peuvent venir à n’importe quelle heure, des boules Quies seront indispensables si vous souhaitez dormir un minimum. La bonne nouvelle ? Vous en trouverez à volonté ainsi que des préservatifs au festival et …c’est gratuit !

 

 

Une fois bien installé dans le camping, vous pourrez prendre le temps d’aller profiter du festival mais au préalable, découvrons comment il est acheminé.

Vous constaterez plusieurs magasins dans lesquels vous pourrez trouver des CD, des Dr Martens, des vêtements ainsi que des accessoires comme des bagues, colliers ou corne pour boire. Vous trouverez aussi un tatoueur qui a la particularité de ne tatouer que des tatouages déjà choisis, ainsi qu’un bar et de la restauration. Avant de rentrer dans le cœur du festival vous noterez la décoration qui colle vraiment au thème, ce qui est plaisant et vous plongera dans l’ambiance, même lorsque vous ferez la queue pour pouvoir rentrer, vous passerez dans une cathédrale -bien évidemment il ne s’agit que d’une cathédrale de façade mais, elle est de très bonne qualité. Une fois à l’intérieur, vous pourrez voir qu’il y a 6 scènes de concert : le Mainstage 1 et 2, le Temple, l’Altar, la Warzone et la Valley. Vous vous doutez qu’il est malheureusement impossible de voir tous les concerts dans leur intégralité tellement il y en a, puisqu’il y a environ une cinquantaine de concerts par jour (mais, avant de nous attarder sur la qualité de la programmation, continuons notre tour du festival car la décoration du festival est vraiment de bonne qualité et mérite que l’on s’attarde dessus). Nous attribuons une mention spéciale au magnifique monument en hommage à Lemmy Kilmister, le légendaire chanteur de Motörhead mort en décembre dernier. À part les scènes vous trouverez, des stands pour acheter à manger et des bars pour vous désaltérer. Notez que pour les stands appartenant au Hellfest il vous faudra la cashless (carte de paiement du Hellfest), que vous pouvez dès à présent commander et créditer sur leur site si vous comptez y aller l’année prochaine. Vous pourrez trouver un peu partout dans le festival des « dessoiffeurs » qui lorsque vous les appellerez-vous remplieront votre verre de bière. Bien entendu les services des dessoiffeurs ont un coût (5€50), il faudra donc prévoir un budget pour le festival si vous souhaitez y manger ou vous y abreuver entre deux concerts. Nous vous rappelons que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et nous vous recommandons de consommer avec modération, pour votre santé mais aussi pour mieux pouvoir profiter de l’ambiance.

 

 

 

 

Maintenant que nous avons fait le tour du propriétaire, il est temps de passer au plus gros morceau, l’intérêt même du festival : les concerts. Comme dit plus haut, on note une cinquantaine de concerts par jour. Pour éviter d’être perdu vous pouvez trouver le planning des concerts sur le site officiel du Hellfest et un petit livret vous sera offert avec le planning des 3 jours. Les concerts ont lieu de 10h30 jusqu’à 2h du matin, le seul bémol sur cette organisation est que chaque soir on a le droit à un gros concert d’une des têtes d’affiche suivi d’un autre concert : cette année, le vendredi Rammstein jouait suivit de The Offspring et, voir la foule partir ne doit pas être vraiment agréable pour le groupe sur scène, car la plus grande majorité de la foule partait après Rammstein. Même tarif pour King Diamond qui a vu la foule partir après Black Sabbath. Terminer par les plus gros concerts semblerait plus logique afin d’éviter ce genre de détail.

Hormis ce détail, qu’en est-il des concerts ?

Ils sont d’une très grande qualité. Tous les concerts sont très bons (faut-il répéter que chaque année, la programmation est excellente ?). Tous les groupes apprécient de jouer au Hellfest et les spectateurs le ressentent. Le public est toujours mis à contribution que ce soit pour faire un circle pit (danse qui consiste à courir en cercle sur un rythme rapide et agressif) ou encore un wall of death (qui consiste à se séparer afin de libérer une allée centrale et, au signal du chanteur, les deux cotés se jettent l’un sur l’autre). Cela peut paraître violent mais rassurez-vous, vous n’êtes en aucun cas obligés d’y participer. Et puis, l’entraide est présente : vous tombez ? La foule vous relèvera aussitôt ; vous n’allez pas bien ? Vous pouvez demander à ce que l’on vous slam et vous serez portés par la foule jusqu’à la sécurité qui vous rattrapera afin que vous puissiez sortir plus facilement. Bien que le principe même est de profiter d’une meilleure vue et de se laisser porter par la musique, cela peut être pratique pour sortir de cette foule.

Bien évidemment certains concerts surpassaient vraiment les autres. Nos mentions spéciales, pour cette année 2016, vont au spectacle pyrotechnique de Rammstein qui était vraiment impressionnant et de toute beauté ou encore à la messe noire de Ghost aussi bien théâtralement que musicalement, ainsi que Mass Hysteria vraiment en phase avec son public enfin, pour finir le magnifique concert d’adieu du légendaire groupe Black Sabbath, un concert vraiment génial mais qui a bien montré qu’il était temps, pour ces légendes vivantes, de prendre leur retraite.

Vous l’aurez compris c’est un sans-faute pour les concerts du Hellfest qui allie programmation détonante, organisation au top et ambiance génialissime.

 

Pour conclure sur le Hellfest, il n’y a pas d’autre mot que grandiose pour définir ce festival. C’est vraiment une expérience à vivre et vous ne serez pas déçu du voyage. Toutefois si vous comptez y aller, soyez attentifs lorsque les places seront mises en vente, les pass partent à une très grande vitesse !

 

Article : Axel

Photos : © Axel sauf dernière photo : Erwan

24/06/2016

axel@laruedubac.fr

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s