Quand le Phantom devient fantôme !

 

Le 9 octobre 1986, au théâtre de sa Majesté, à Londres, avait lieu la première du musical « The Phantom of the Opera ». Depuis ce jour, le spectacle n’a cessé de se jouer. Après avoir fêté ses 25 ans, à Londres au Royal Albert Hall, il fêtera cette année ses trente ans. Le succès du Phantom a très vite dépassé les frontières du Royaume-Uni. Après Londres, il s’est joué à Broadway, en Australie, à Las Vegas…Tous les soirs, et cela malgré son impressionnante longévité, le petit théâtre de la reine, affiche complet. Londoniens, britanniques et touristes affluent pour le voir avec toujours la même joie. En octobre 2016, 30 ans et quelques jours après sa grande première,  le Phantom viendra enfin hanter le théâtre Mogador de Paris !

S’ouvrant sur la scène de l’Opéra de Paris en 1911, un commissaire-priseur ouvre le spectacle, sur un prologue, avec ces quelques mots : « Sold. Your number, Sir ? Thank you » (« Vendu. Votre numéro, Monsieur ? Merci ». Raoul, dans son fauteuil-roulant, verra à travers cette vente aux enchères les objets de son passé : une boite à musique en papier mâché en forme de singe,  lot 666 : un chandelier et enfin, un poster d’un spectacle intitulé « Hannibal ».

Puis, le premier acte débutera lors des répétitions de « Hannibal » de Chalumeau. A partir de ce moment-là, le spectateur est conduit dans un spectacle ou tous les personnages sont les victimes d’un Phantom qui n’hésite pas a tué pour obtenir ce qu’il veut.

Le « Phantom de l’Opéra » est une merveilleuse histoire d’amour, qui prend place à Paris. Cette adaptation du roman de Gaston Leroux, sublimée par la musique d’Andrew Llyod Weber,  est formée autour du trio : Christine (chanteuse à qui son défunt père avait promis de lui envoyer l’ange de la musique après sa mort), le Phantom de l’Opéra (artiste de génie qui donnera à Christine la voix pour qu’elle réussisse mais en fera sa prisonnière) et Raoul (jeune homme amoureux de Christine qui la retrouvera lors de sa première prestation en tant que chanteuse à l’Opéra) vous séduira forcément.

Autour d’eux, les personnages de Carlotta (l’hilarante et talentueuse Prima Donna qui n’a malgré tout pas les faveurs du Phantom), André et Firmin (les propriétaires de l’Opéra qui ne prennent pas vraiment sérieusement les menaces du phantom), mais aussi Meg (la danseuse qui aspire au premier rôle) et la mystérieuse Miss Giry (qui en sait bien plus qu’on ne le pense sur le phantom) vous aideront à aimer encore plus ce magnifique spectacle. Les décors et les costumes ne feront qu’augmenter la magie. Enfin, la musique ! Vous ne pourrez que vous y abandonner.

 

Vous pourrez applaudir « Le Fantôme de l’Opéra » au théâtre Mogador dès le 13 octobre 2016 ; les places sont déjà disponibles à la vente. Les prix variant de 250 € à 30 €.

Article : Aurélie

22/03/2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s